Créer une base de données avec mySQL

 

Votre hébergement est plein de ressources ! Notamment, vous pouvez y créer des bases de données pour y stocker à peu près tout ce que vous souhaitez. Des simples pseudos de vos visiteurs à des livres complets en passant par le détail de tous vos articles disponibles, les factures, les messages du forum et bien d'autres choses encore !

Nous allons apprendre ci-dessous à créer une base de données avec MySQL qui est livré avec votre hébergement. Nous apprendrons dans les tutoriels suivants à s'en servir pour créer des choses chouettes comme l'habituel livre d'or ou encore la gestion de nos flux RSS.

Bien, commençons !


Suivez le guide !

Votre 1ère base de données MySQL

Juste avant de commencer : un peu d'histoire !

Je suis sûr que le mot « MySQL » vous taquine un peu. D'où vient-il ? Et qui l'a inventé ? Il est toujours intéressant de savoir quelques éléments d'histoire sur une technologie quel quelle soit. Voilà quelques éléments de réponse :

Source : Wikipedia

MySQL est l'œuvre d'une société suédoise, MySQL AB, fondée par David Axmark, Allan Larsson et Michael "Monty" Widenius en 1995. Ils ont été racheté plusieurs fois depuis par Sun Microsystems puis récemment par Oracle Corporation (leader mondial des systèmes de gestion de bases de données).

Le nom MySQL vient de leur habitude à préfixer par « My » (du nom de la fille de Monty Widenius qui était surnommée « My ») une grande partie de leurs dossiers, bibliothèques et outils pour s'y retrouver.

L'habitude est finalement restée et a été utilisé pour MySQL.

Le nom du logo de MySQL (le dauphin) Sakila, a été choisi par les créateurs de MySQL sur la base d'un concours. Il a été proposé par Ambrose Twebaze, développeur du Swaziland. D'après Ambrose, le nom Sakila puise ses origines du siswati, la langue locale du Swaziland.

Voici le logo de MySQL, le dauphin Sakila :

Onglet Bases de données CPanel

Maintenant que nous avons posé quelque peu le décor, nous allons maintenant créer notre 1ere base de données !

Pour cela, il va vous falloir vous connecter à votre CPanel, votre panneau d'administration pour votre hébergement. Si vous ne savez pas exactement comment faire, un lien vous a été fourni dans l'email de récapitulatif de votre hébergement.

Vous devriez arriver à une interface assez complexe. Seul nous intéresse pour le moment l'onglet « Bases de données » qui devrait ressembler à ceci :

Onglet Bases de données CPanel

Pour commencer, nous allons utiliser l'assistant de création de bases de données Cliquez simplement sur l'outil « Assistant de création de bases de données MySQL » pour débuter.

Nous n'allons pas créer une base de données vide de sens mais nous allons utiliser celle-ci, pour l'exemple, comme notre base de données pour notre livre d'or.

En premier lieu, vous aller devoir donner un nom à votre base. Elle commencera par le nom d'utilisateur que vous avez reçu avec votre hébergement :

Etape 1 création de la bases de donnée

Tapez dans le champ le nom de la base de données que vous souhaitez créer. Par exemple, nous allons entrer « livre_or ».

Notez que cette base de données porte un nom peu générique. Ce sont les tables qui porteront un nom précis c'est pourquoi les bases de données sont plus souvent nommées « site » ou encore « utilisateurs ». Libre à vous de choisir le nom de votre choix du moment que vous vous y retrouvez.

Pour nous simplifier la compréhension, nous garderons donc comme nom de base de donées : « livre_or ».

Cliquez sur « Prochaine étape » pour confirmer le nom de votre base de données.

Nous allons maintenant ajouter un utilisateur à cette nouvelle base. Cela va nous permettre d'effectuer des traitements sur celle-ci comme ajouter des informations, les modifiers et les supprimer.

Etape 2 création de l'utilisateur

Tapez un nom d'un nouvel utilisateur pour la base de données choisissez lui un mot de passe plus cliquez sur « Créer un utilisateur » pour terminer l'ajout.

Vous pouvez utiliser le générateur de mot de passe qui est très efficace. Avec les options avancées, vous pouvez choisir de nombreux paramètres. Celui-ci doit obligatoirement avoir une force supérieure à 30 points pour des raisons évidentes de sécurité. Il est très important que vous gardiez ce mot de passe en lieu sur ! (Comme keepass par exemple ! D'ailleurs, un tutoriel lui est consacré ici).

Une fois noté, cochez la case comme quoi vous avez copiez le mot de passe puis cliquez sur « Utiliser le mot de passe ».

Générateur de mot de passe

Vous allez maintenant devoir choisir les autorisations de votre nouvel utilisateur. C'est-à-dire : quelles sont les actions qu'il a le droit d'effectuer sur la base de données ?

Il en existe plusieurs et il convient de les cocher avec réflexion toujours pour des raisons de sécurité.

Tout d'abord, voyons à quoi sert chaque type d'instruction :

Instruction Description
SELECTIONNER Autorise l'utilisateur à copier/lire le contenu des entrées de la table.
INSERER Autorise l'utilisateur à écrire une nouvelle entrée dans la table.
MISE A JOUR Autorise la mise à jour/l'update d'une entrée.
SUPPRIMER Autorise la suppression d'une entrée.
INDEX Autorise la recherche sur la table (devrait par défaut être toujours activé).
CREER DES TABLES TEMPORAIRES Autorise l'utilisateur à créer des tables temporaires dans la base de données.
CREER Autorise l'utilisateur à créer des tables dans la base de données.
CHANGE Autorise l'utilisateur à modifier des tables et notamment leurs compositions dans la base de données.
ECARTER Autorise l'utilisateur à supprimer des tables dans la base de données.
VEROUILLER LES TABLES Autorise l'utilisateur à verrouiller des tables dans la base de données pour empêcher toutes modifications sur celle-ci.
Autorise l'utilisateur à créer des références dans la base de données.
CREER LA ROUTINE Permet d'autoriser l'automatisation de certaines tâches avec des scripts comme par exemple la sauvegarde.

Pour éviter tout acte malencontreux lors de la manipulation de nos tables ou pour bloquer un malfrat qui arrive tant bien que mal à récupérer votre mot de passe et utilisateur pour la base de données concernée, vous pouvez utiliser 4 profils différents, un pour chaque action de base à savoir :

  • Lire
  • Ecrire
  • Mettre à jour
  • Supprimer

Par défaut sur votre site, vous utiliserez l'utilisateur « Lire » comme ça, un pirate pourra au pire uniquement lire le contenu de votre base de données mais il ne pourra jamais en modifier l'information ! C'est une technique assez rudimentaire mais c'est très efficace !

Autorisation de l'utilisateur

Par défaut pour notre super-utilisateur, nous allons cocher les cases :

  • SELECTIONNER
  • INSERER
  • MISE A JOUR
  • SUPPRIMER
  • INDEX

Ce qui nous permettra d'effectuer toutes les actions de bases.

Une fois terminé, cliquez sur « Prochaine étape » pour finaliser la création de la base de données. Notez que le nom de l'utilisateur et son mot de passe est une dernière fois affiché pour confirmation. Après cela, il ne sera plus récupérable, vous ne pourrez pas le changer. Si vous avez perdu le mot de passe, vous devrez supprimer l'utilisateur et recréer un nouveau mot de passe.

2tape 4 Finalisation

Vous avez terminé !

Vous avez créé une première base de données dans MySQL !

Revenez au menu principal et que vous cliquez sur :

Link Base de donnée

Vous pourrez retrouver toute la configuration que vous venez d'effectuer :

Etape 1 création de la bases de donnée

Notez que toute la configuration que l'on vient d'effectuer peut aussi être faite à partir de cette page. C'est principalement avec celle-ci que vous ajouterez plus tard des utilisateurs et de nouvelles bases de données à votre configuration.

Ces manipulations sont relativement bien guidées. Il suffit de bien lire les instructions proposées sur cette page.

Bien maintenant que nous avons terminé de configurer et de créer notre base de données, nous allons devoir lui ajouter des tables puis des entrées afin de pouvoir vraiment commencer à utiliser ce système.

Pour cela, nous allons avoir besoin d'un outil qui va nous être très très utile par la suite : PhpMyAdmin.

La suite de la visite se trouve ici :